EGETRA s'équipe du chariot 160D-9L Hyundai Material Handling

Chariot élévateur à fourche 160D-9L hyundai en activité sur le site egetra
Transitaire portuaire et commissaire de transport, l'entreprise EGETRA (Etudes Gestion Transport), se développe autour de deux activités : une liée aux activités portuaire de manutention et de douanes ; l'autre liée à l'organisation complète du transport. Leur agence du Havre s'est spécialisée dans le hors gabarit, et pour son activité recherchait un chariot de 16 tonnes. Elle s'est tournée vers le groupe L2M, concessionnaire Hyundai Material Handling en choisissant un des derniers modèles de la marque, le chariot 160D-9L.

EGETRA a vu le jour en 1947 sous l'impulsion d'Yves Poitevin. Aujourd'hui, le groupe familial est dirigé par Rémy Poitevin, qui représente la 7ème génération. Le groupe familial compte plus de 400 collaborateurs et enregistre 74 millions d'euros de CA.

Le siège est installé sur la plate-forme de Goussainville en région parisienne où transitent plus de 3000 camions par mois. EGETRA possède aussi des agences aéroportuaires à Roissy et Orly. Le groupe se compose d'une quinzaine d'agences (Bordeaux, Toulouse, Lyon, Le Havre…) et une 16ème agence a vu le jour à Marseille en juin dernier. Le groupe est également présent en Allemagne, Roumanie, Singapour, Canada, Maroc, « et d'autres projets sont en cours dans d'autres pays », souligne Pascal Herry, responsable de l'agence du Havre.

L'agence du Havre qui a ouvert en 2006 compte 23 collaborateurs dont 4 personnes au magasin et sur une superficie totale de 2000 m2. Cette agence, avec le fret classique, s'est spécialisée dans le colis lourd allant de 5 à 50 tonnes et au-delà ainsi que les encombrants, et c'est justement ce qu'il l'a différencie d'autres agences. « Nous nous occupons en effet de colis, de tubes, de caisses métalliques, de caisses bois… d'un poids compris entre 5 et 50 tonnes et qui ne peuvent pas entrer dans un container standard », ajoute Pascal Herry.

Et pour son activité qui prend de plus en plus d'ampleur, le responsable de l'agence recherchait un nouveau chariot de 16 tonnes. Au départ, le choix se portait sur un chariot d'occasion mais après réflexion, l'agence a décidé de faire l'acquisition d'un chariot neuf et ce auprès de l'agence L2M. « Nous recherchions, en effet, un chariot qui puisse nous apporter force et souplesse pour nos tâches quotidiennes, sans oublier la sécurité et le confort », souligne Pascal Herry. Le choix de EGETRA s'est donc porté sur le 160D-9L de chez Hyundai, « car il fallait aussi que le chariot puisse entrer dans notre entrepôt. Un engin de plus de 16 tonnes manœuvrerait difficilement dans l'entrepôt. » Sur ce modèle, un indicateur de charge vérifie la pression à l'intérieur du vérin de levage hydraulique pour calculer le poids sur la fourche. La charge est alors indiquée à l'écran et, en cas de surcharge, l'opérateur est alerté par un signal sonore alors que le poids de la charge clignote en rouge sur l'écran de visualisation. « Un gage de sécurité supplémentaire », souligne le responsable d'agence qui attend maintenant la livraison de son chariot mi-décembre.

De plus, en 2011, EGETRA rachetait Bradford pour poursuivre son développement. Cette société développe, entre autre, des expertises en tant qu'opérateur logistique et commissionnaire en douane. « Egetra ne gère pas seulement des flux depuis le bord navire mais de n'importe quel point de la planète grâce à ses installations étrangères et à son vaste réseau d'agents. Notre offre est vraiment globale », explique Pascal Herry, qui se compare également à un tour opérateur, « notre métier c'est le même sauf que nous nous occupons de marchandises »,  souligne-t-il. « Nous nous sommes tournés vers la marque Hyundai et son concessionnaire car nous recherchions aussi un suivi réel après l'acquisition du chariot. Il y a la marque certes mais pas que… nous recherchions vraiment un partenaire à même de suivre l'entretien et d'être présent quoi qu'il arrive, et avec les équipes de L2M, nous avons fait le bon choix. Le service après-vente est très important lorsque vous utilisez quotidiennement des machines », poursuit le responsable d'agence.


Le 160D-9L de HYUNDAI, un des derniers nés de la marque

Lancé il y a un peu plus d'un an, le chariot élévateur à fourche diesel lourd et puissant 160D-9L à visibilité panoramique est compact et puissant. D'une capacité de levage de 16 tonnes, cette machine est équipée d'un moteur Cummins QSB6.7 ultra puissant de 166 ch (122 kW) à 2 300 tr/min qui offre une consommation de carburant optimisée.
Le moteur Cummins phase IV affiche un taux d'émission ultra faible. Il utilise un catalyseur d'oxydation de diesel et un réacteur de réduction catalytique sélective (SCR), avec adjonction de liquide AdBlue afin de garantir la conformité aux normes d'émissions de la phase IV.

 

La machine est conçue pour des charges lourdes. Elle peut déplacer des matériaux lourds et encombrants tels que du bois brut, du bois de sciage, des conteneurs, des éléments en béton, etc. La combinaison des systèmes DOC et SCR réduit les temps d'arrêt et allège la tâche du conducteur.
Le fait de disposer d'un moteur à haut rendement offre d'autres avantages, telle qu'une meilleure accélération, une capacité de gravissement de pente améliorée et une vitesse de déplacement plus rapide sur tout type de terrain difficile ou pentu.

 

De plus, la boîte de vitesse entièrement automatique ZF et son essieu avant Kessler rendent le 160D-9L facile à manœuvrer et permettent des changements de rapport tout en douceur. « Point qu'à confirmer, entre autre, les opérateurs de chez EGETRA qui ont pu essayer durant deux jours le chariot avant de donner leur avis », souligne Pascal Herry. La machine est équipée d'un système hydraulique à détection de charge. Les pompes Bosch Rexroth à cylindrée variable garantissent une utilisation plus efficace de la puissance, permettant ainsi de réduire la consommation de carburant de 5 à 10 % selon l'application.

Enfin, le confort n'est pas en reste sur le chariot 160D-9L. La nouvelle cabine offre une excellente visibilité panoramique et un maximum d'espace, assurant le confort de l'opérateur dans son environnement de travail. Le niveau de bruit dans la cabine est également réduit. La position des pédales a été revue et la colonne de direction réglable permet également à l'opérateur d'adopter une conduite plus souple tout en travaillant dans des conditions de confort optimales. Un confort encore accru grâce au siège ergonomique à suspension équipé d'un système de réglage de poids.